Qu’est-ce que la parentalité ?

Qu’est-ce que la parentalité ? A quoi s’engage-t-on quand on devient parent ?

A l’occasion de ses 80 ans, l’Ecole des Parents et des Educateurs d’Ile-de-France organise le 22 juin 2009 un colloque sur le thème : “La parentalité à l’épreuve de la pratique”.
(asiem, 6 rue Albert-de-Lapparent – 75007 Paris).

Entre autres intervenants, le professeur Philippe Jeammet, psychiatre, enseignant et directeur de l’EPE-IDF; les psychiatres Serge Héfez et Marcel Rufo; les sociologues Catherine Castelain-Meunier et Gérard Neyrand; le philosophe Pierre Henri Tavoillot…

Renseignements et inscriptions
Tél. : 01 44 93 13 42 – Fax : 01 44 93 44 89
colloque-epe@epe-idf.com

En savoir plus sur l’EPE

L’association Ecole des Parents et des Educateurs Ile-de-France intervient auprès de ses publics selon trois approches différentes :

• en tant que plate forme de téléphonie sociale en direction des familles et des jeunes ;
• en tant que centre d’accueil, d’écoute et d’orientation des parents et de leurs enfants ;
• en tant que centre de formation pour les professionnels du champ social et du médico-social.

L’association répond aux besoins de ses publics car elle conjugue à la fois :

• le poids de l’expérience que lui confère une expertise reconnue dans son domaine d’action (sociale, psychologique, éducative, juridique) ;
• la recherche constante d’expériences innovantes grâce à la centaine de professionnels de l’accueil et de l’écoute réunis autour d’un même projet associatif et partageant une éthique commune.

Lorsqu’il a pris la présidence de l’EPE-IDF en 2001, le professeur Philippe Jeammet a écrit : “L’éducation est un chantier permanent. C’est la condition du maintien de son caractère vivant et donc de son efficacité. Aux adultes de construire les modalités nouvelles de la mise en oeuvre de ces repères essentiels. Mais il est de plus en plus difficile de le faire seul. C’est la réflexion collective qui remplace les “prêts à porter” que nous fournissait jusqu’alors la société”.

Les femmes restent moins payées que les hommes
Le corps, les émotions et l’imaginaire